Kuratorium

Conseil d´administration

John-Neumeier

John Neumeier

John Neumeier est directeur et chorégraphe en chef du Ballet de l’Opéra de Hambourg depuis 1973, ainsi que « Ballettintendant » depuis 1996. Né en 1942 à Milwaukee (Wisconsin/USA), John Neumeier étudie la danse classique dans sa ville natale où il crée déjà ses premières chorégraphies. Il poursuit ensuite ses études au Ballet de Copenhague et à la Royal Ballet School de Londres. En 1963, il intègre la troupe du Ballet de Stuttgart où il est promu soliste. En 1969, il est nommé à la direction du Ballet de Francfort /Main.
Sous la direction de John Neumeier, le Ballet de Hambourg acquiert une dimension internationale. Son Œuvre extrêmement diverse s´attache à traiter de manière contemporaine tant le ballet classique que des chorégraphies symphoniques et sacrées. Ses dernières chorégraphies, « Le Pavillon d’Armide » et le ballet « Orphée », ont été créées en 2009. En tant que chorégraphe invité, il a travaillé avec de nombreuses compagnies, parmi lesquelles le Royal Ballet de Londres, les Ballets nationaux de Vienne, Munich et Dresde, ainsi que le Ballet de l´Opéra de Paris, le Ballet de Tokyo et le Ballet National du Canada. Il est Chevalier de la Légion d’Honneur (2003) et a obtenu de nombreuses distinctions, comme dernièrement le Prix Herbert von Karajan (2007), le titre de Citoyen d’honneur de la Ville de Hambourg (2007) et le Prix de la Danse allemand en 2008, à l’occasion du 25ème anniversaire de cette distinction.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Stefan-Moser

Stefan Moser

Né le 25.01.1967 à Ulm.
Etudes secondaires à partir de 1977 au Lycée Humboldt de Ulm (spécialisé dans les sciences humaines et la musique) ; élève du Ballettstudio du Theatre d´Ulm à partir de 1979.
À partir de 1982 : élève à la John-Cranko-Schule et au Lycée Eberhard-Ludwig de Stuttgart ; 1983-1985 : études en danse et obtention du diplôme de la Ballettakademie de la John-Cranko-Schule.
1985-1987 : formation complémentaire au Conservatoire Supérieur de Musique de Munich (Spécialisation Danse) et membre de la « Junior-Company » de la Fondation Heinz-Bosl.
1986 : médaille de bronze (Catégorie Senior/Pas de deux) du Concours fédéral allemand de danse (« Bundesdeutscher Tänzerwettbewerb »).
À partir de 1987 : membre du Ballet du Bayerisches Staatsoper, demi-soliste en 1993.
1995-1996 : études et diplôme de chorégraphie (Tanzschrift/’Benesh-Notation’) au Benesh-Institute de Londres ; puis reprise de sa carrière de danseur au Bayerisches Staatsballett.
Depuis 1998 : membre du comité du personnel du Bayerische Staatsoper.
Depuis 2002 : Président de la fédération régionale bavaroise du VdO (« Vereinigung Deutscher Opernchöre und Bühnentänzer e.V. » : fédération professionnelle représentant les chœurs et ballets des scènes allemandes), et membre de l´Assemblée fédérale des délégués de la Fédération.
Depuis 2002 : président à temps plein du comité du personnel du Bayerische Staatsoper, tout en poursuivant sa carrière scénique comme « Charakterdarsteller ».
Depuis 2004 : porte-parole adjoint de la « Konferenz der Personal- und Betriebsratsvorsitzenden großer deutschsprachiger Bühnen » (conférence des Présidents des comités du personnel et d´entreprise des principales scènes de l´espace germanophone).
Depuis 2008 : membre de la Fédération fédérale de la VdO.
Depuis 2010 : Vice-Président du Conseil d´administration de la Fondation « Stiftung TANZ Transition Zentrum Deutschland ».

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Dmuecke

Dr. Cornelia Dümcke

Economiste de la culture et développeuse de projets. Elle a créé en 1991 l´agence berlinoise « Culture Concepts » (www.cultureconcepts.de), spécialisée, en Allemagne et à l´international, dans la recherche, le conseil et le développement de projets situés à la jonction entre la production artistique et culturelle et les processus économiques et sociaux.
Elle travaille ainsi pour des organisations nationales et internationales telles que le Délégué du gouvernement fédéral allemand à la culture et aux médias (Beauftragter der Bundesregierung für Angelegenheiten der Kultur und Medien / BKM), le Conseil de l´Europe, la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ), la Direction suisse du développement et de la coopération (DDC), etc.
Cornelia Dümcke a publié de nombreuses études et rapports, notamment dans le domaine de l´économie des arts performatifs. Elle est l´auteur de l´étude « TRANSITION Zentrum TANZ in Deutschland. Projektstudie zur Modellentwicklung » (2008) et a activement participé à la création de la fondation « STIFTUNG TANZ – Transition Zentrum Deutschland ».
Elle est par ailleurs membre du Conseil d´administration de l´Instituts für Kulturpolitik der Kulturpolitischen Gesellschaft à Bonn et membre du Comité consultatif scientifique de la « Österreichische Kulturdokumentation. Internationales Archiv für Kulturanalysen » de Vienne.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Kim-Ry-Andersen

Kim Ry Andersen

Né le 15 février 1946 à Copenhague.
Après des études de droit et de sciences économiques, stage en droit au Ministère de la Justice puis au Ministère de la Culture danois, où il nommé adjoint du ministre de la Culture.
1975-1992 : adjoint de l´intendant général du Théâtre Royal de Copenhague, théâtre réunissant les trois domaines artistiques de la musique, du théâtre et de la danse. Directeur de l´Association des scènes danoises et de l´Académie Nationale d´opéra.
1992-1994 : directeur administratif, Vice-intendant de l´Opéra de Halle/Saale en Allemagne.
Depuis 1994 : directeur administratif, Vice-intendant du festival de musique de Dresde, les « Dresdner Musikfestspiele ».

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Bloch

Rüdiger Bloch

est né le 6 juillet 1945 à Schwerin. Après son baccalauréat, il a étudié le violoncelle à l´Ecole supérieure de musique de Leipzig avant d´être engagé comme soliste au Théâtre Populaire d´ Halberstadt. Après des études complémentaires de direction d´orchestre, il a travaillé comme maître de chapelle et directeur d´études, et a été nommé en 1992 chef d´orchestre en chef du Théâtre municipal de Freiberg. Après la chute du Mur il a pris la direction du théâtre de Freiberg puis en 1993 la direction artistique et la gestion du Théâtre et de la Philharmonie de la Saxe du centre. Il a occupé les mêmes fonctions pour le Théâtre de Poméranie antérieure de 1997 à 2005. Par la suite il s´est consacré à la pratique de l´orgue, sans abandonner le théâtre cependant. Il a continué à s´engager dans différentes organisations et a pris la direction générale intérimaire du Théâtre de Plauen/Zwickau lors de la saison 2008/2009. En parallèle à ses activités professionnelles, Rüdiger Block est également actif en politique (membre hors liste du Conseil municipal de Freiberg et Kreisrat de l´arrondissement rural de Freiberg). De 1995 à 2003, il a été membre du Sénat culturel de Saxe.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Rolf Bolwin,

Deutscher Bühnenverein, Köln

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Barbara Friedrich,

Uferstudios GmbH, Berlin

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Rolf_Hunck

Rolf Hunck,

64 ans, a travaillé pendant 46 ans pour la Deutsche Bank. Avant son départ à la retraite, il a été Vice-Chairman PWM Deutschland. Rolf Hunck s´engage dans diverses fondations et a gardé des activités de conseil auprès de la Deutsche Bank.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Jurgensen

Heather Jurgensen

est originaire de Detroit, Michigan. Elle a suivi ses premières classes de ballet auprès de Marcia Dale Weary à Carlisle, Pennsylvanie, avant de poursuivre à 16 ans sa formation de danseuse à la School of American Ballet de New York. Elle a été membre de la troupe du New York City Ballet tout en suivant ses études à l´Université de Fordham. En 1989 elle a fait ses débuts au Ballet de Hambourg où elle a été nommée soliste puis première soliste.
Elle a dansé les grands rôles de femmes des ballets de John Neumeier (Ginevra, Ophelia, Julia, Cinderella, Giselle) et a participé avec le chorégraphe à la création de nombreuses de ses œuvres (rôle de Nina notamment dans « La Mouette »). Heather Jurgensen a reçu le Prix Dr. Wilhelm Oberdörffer et a été nominé pour son interprétation de la dame aux camélias pour le Benois de la Danse. Elle a dansé sur les plus grandes scènes mondiales comme Moscou, St-Petersbourg, Paris, New York, Vienne, Stockholm, Salbourg et pour le très renommé World Ballet Festival au Japon. Après la fin de sa carrière scénique en 1997, elle a commencé un Master de Management de la culture et des médias. Depuis 2011, elle est directrice adjointe du ballet du Théâtre de Kiel.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Adil-Laraki

Adil Laraki

Né en 1963 à Settat / Maroc, deux enfants.

Études de danse à l´Ecole Supérieure de Musique et de Théâtre d´Hanovre, diplômé en 1983. Engagements au Staatstheater de Hanovre et dans la troupe du Ballet de la ville d´Essen, interprète notamment de chorégraphies de Balanchine, Van Manen, Ashton Tetley, Joos, Cullberg et Cranko.

De 1985 à 1993 il a été représentant de la troupe du Ballet d´Essen. Depuis 1998 il est Président de la fédération locale d´Essen de l´organisation syndicale des employés de théâtre « Genossenschaft Deutscher Bühnen-Angehöriger (GDBA). Dans ce cadre, il a été assesseur et conseiller du groupe Danse (1988-1992) puis assesseur et conseiller du groupe Décor, technique et administration (1992-2003) à la direction régionale de la GDBA de Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dont il est depuis octobre 2003 Président. Il est également assesseur aux Prud´hommes des théâtres depuis 1995.

Membre (depuis 1990, détaché depuis 1994), puis Président du Comité d´entreprise (depuis 2002) de la Theater & Philharmonie Essen GmbH. Membre depuis 1999 du Conseil de surveillance et depuis 2001 de sa Commission de sélection.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Prof. Dr. Oliver Scheytt,

Ruhr 2010 GmbH, Essen

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Simmel

Dr. Liane Simmel

combine une expérience de danseuse professionnelle avec des connaissances de médecin du sport, d´ostéopathe et d´Advanced Practitioner en Spirale Dynamique. Elle traite dans son cabinet de Munich de nombreux danseurs venus de toute l´Allemagne et s´est spécialisée, de part son activité de directrice de l´institut de la médecine de la danse (Institut für TanzMedizin « Fit for Dance »), dans la prévention des blessures. Elle enseigne également la médecine de la danse à la Palucca Schule de Dresde et à la ZhdK de Zurich, et donne des conférences et séminaires dans l´Europe entière autour de la santé en danse. Elle est membre du comité de l´International Association for Dance Medicine and Science (IADMS), Medical Advicer de l´Association Danse Médecine Recherche (ADMR) basée à Monaco et membre fondateur de tamed – Tanzmedizin Deutschland e.V., organisation germanophone de santé pour les danseurs, dont elle dirige le Bureau depuis sa fondation en 1997. Son ouvrage « Tanzmedizin in der Praxis » (2009) est une référence de la médecine de la danse dans l´espace germanophone.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Martin Schläpfer

Directeur et chorégraphe en chef du Ballett am Rhein Dusseldorf Duisbourg

Après une carrière remarquée de soliste du ballet de Bâle sous la direction d´Heinz Spoerli et de soliste du ballet royal de Winnipeg, Martin Schläpfer a pris en 1994 la direction du ballet de Bern. De 1999 à 2009, il a dirigé le ballettmainz à Mayence, ensemble qu´il a créé et qu´il a propulsé en un temps record comme un des ballets de première importance en Allemagne. En parallèle, il a continué à chorégraphier pour le Bayerische Staatsballett et le Ballet National des Pays-Bas. Depuis la saison 2009/2010 il dirige le Ballett am Rhein Dusseldorf Duisbourg avec un succès médiatique et publique confirmé dès ses débuts.
Martin Schläpfer a obtenu de nombreux prix, parmi lesquels le Prix artistique du Land de Rhénanie-Palatinat, le médaille Gutenberg de la ville de Mayence, le Prix de la danse de la Spoerli Foundation, le Prix Benois de la Danse 2006 et la récompense théâtrale allemande Der Faust. Il est membre du jury du Prix Kurt-Jooss, membre du Conseil scientifique de l´Institut de recherche sur le théâtre musical de l´Université de Bayreuth, ainsi que membre des Conseils d´administration de la fondation Stiftung Tanz – Transition Zentrum Deutschland et de la Fondation des arts et de la culture de la Caisse d´épargne de Dusseldorf.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

Stabel

Prof. Dr. Ralf Stabel

historien et journaliste spécialisé en danse

1986-1991 : Études de chorégraphie et études théâtrales à l´Ecole Supérieure de théâtre Hans Otto de Leipzig, diplômé d´études théâtrales spécialisation sciences de la danse.

Doctorant à l´Université de Brême. Thème de recherche : influence de la politique sur les structures et contenus de la formation en danse.

Depuis 1995, enseignement de la dramaturgie et de l´histoire de la danse à la Palucca Schule de Dresde et à l´Ecole Supérieure d´art dramatique Ernst Busch de Berlin.

2003-2007 Directeur artistique adjoint de la section danse scénique à la Staatliche Ballettschule Berlin und Schule für Artistik.

Depuis 2007 Directeur de la Staatliche Ballettschule Berlin und Schule für Artistik.

Diverses contributions (livres, films, expositions), principalement dans le domaine de l´histoire de la danse moderne.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]

 

Ehrenmitglied des Kuratorium:

Nele Hertling, Akademie der Künste, Berlin

 

Mirus

Wolf Mirus,

Né en 1937. Formation professionnelle et première activité dans le domaine du commerce, puis formation en pédagogie sociale et plusieurs années d´activité dans le secteur de la justice, suivi de l´obtention du baccalauréat et d´études en psychologie, spécialisée dans la psychologie d´entreprise et organisationnelle. Postes à responsabilité dans le domaine de la justice en Bavière, où il a acquis une grand expérience du fonctionnement « mental » de l´administration et de la fonction publique. Bénévole pendant de nombreuses années pour des organisations à but non lucratif, principalement dans le domaine de la santé. Après avoir découvert la danse relativement tard, Wolf Mirus est devenu un fan inconditionnel tant de la danse classique, modern ou du Tanztheater. Depuis son départ à la retraite en 2002, activités de psychothérapeute et supervisor.

[hr color= »light-gray » border_width= »1″ ]